L'icône du mois : Eleonor Picciotto, fondatrice de The Eye of Jewelry

Ce mois-ci, nous sommes ravis de vous faire découvrir le portrait d'Eleonor Picciotto, la fondatrice de The Eye of Jewelry. Ce concept innovant autour de l'univers de la joaillerie allie un magazine à une boutique en ligne. Ils réunissent les plus beaux trésors dénichés par les soins d'Eleonor.
picciotto eye of jewelry
  • Peux-tu nous décrire le concept de The Eye of Jewelry ?

C’est au départ un magazine digital - qu'il faut prendre au sens littéral du terme c’est à dire : l’œil de la joaillerie. Une vue à 360° de toutes les tendances, de l’actualité des marques institutionnelles mais aussi des créateurs transmise au grand public de façon digeste. La notion d’éducation est primordiale ! Il y a deux ans, j’ai implanté une marketplace, faisant de The Eye of Jewelry le premier média de niche liant éditorial au commercial de manière à offrir la possibilité à nos lecteurs d’acheter une pièce qu’ils auraient pu découvrir en nous lisant.

  • Quelles pièces pouvons-nous retrouver sur ta boutique en ligne ?

La nouvelle garde de la joaillerie ! On peut y trouver principalement des créateurs dénichés dans le monde entier… Difficile de choisir entre les étoiles émaillées de Colette Jewelry, les pampilles de diamants sur argent signé de Jaerger, ou encore les bijoux Persée du concept de diamants perçés. Sans oublier les oeufs Fabergé ultra modernisés, le filigrane de Christina Soubli ou encore les talismans de Rivka… Bref, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

the eye of jewelry picciotto

  • Comment t'es-tu lancée dans l'aventure de l'entrepreneuriat ?

Après avoir passé 5 ans au sein de marques puis voyagé pendant 8 mois en valise cabine, c’était un peu compliqué d’envisager retourner dans un bureau, de 9h à 18h et de devoir reporter à un boss le tout, habillée normalement. Comme j’avais recommencé à écrire pendant ce voyage et que finalement, je m’étais rendue compte que je n’avais jamais vraiment exploité mon diplôme de journaliste - il était temps ! Force est de constater que j'avais grandi dans l’horlogerie, bossé dans la joaillerie, que j’adorais écrire et qu’aucun média joaillier n’avait été créé, je me suis donc lancée.

  • Quelles sont tes astuces bien-être pour vivre à cent à l'heure ?

Un petit dej de championne, jamais d’alcool, se coucher tôt voire très tôt dès que j’en ai la possibilité et faire du sport quel qu’il soit : pilates, zumba, tennis, elliptique… Mais surtout faire ce que j’aime et avec passion en me consacrant à des projets stimulants… C’est ce qui peut me faire me réveiller à l’aube.

eleonor picciotto jewelry

  • D+ for care, ça t'évoque quoi ?

Le seul complément alimentaire que j’ai accepté d’essayer et que j’ai adopté le premier mois… Sans jamais y déroger.

  • Entre nous… conseilles-tu D+ for care à tes copines ou est-ce que c’est ton secret beauté le mieux gardé ?

C’est mon mantra de partager mes connaissances ! Alors non ce n’est pas un secret ! (Rires) En vérité, je n’ai fait que conseiller D+ for care malgré moi, car on me demandait tout le temps comment je faisais pour avoir un teint aussi frais et lumineux alors que je passe ma vie dans les avions et en décalage horaire. Dont Acte.

eleonor picciotto eye of jewelry

  • Tes adresses fétiches à Paris ?

Carette pour les meilleures chouquettes de Paris, Kayser pour les madeleines, Les Deux Abeilles pour un dej de filles. Crudus & Cibvs pour les pâtes à la truffe ou les meilleures milanaises du monde alors qu’elles ne sont pas à la carte. Le Marché Des Enfants Rouges dans le marais pour le sushis au comptoir. L’hôtel St Roch pour un thé gourmand confidentiel mais très cool. Le restaurant Khajuraho Dans le 7ème pour les meilleurs cheese Naan! On parlait bien d’adresses fétiches food, non? Sinon, Montaigne Market pour leur sélection de jupes longues imprimées - FAN ABSOLUE.

  • Tes produits beautés phares ?

L’eau micellaire Bioderma, l’huile de palme de Leonor Greyl pour les cheveux, et celle à l’avocat de Ligne St Barth pour le corps, la crème d’abricot Dior pour les cuticules et le mascara Trish McEvoy qui se retire à l’eau chaude.

  • Quelles sont les bijoux qui t'accompagnent partout ?

Mon sautoir en cristal de roche sertie d’une bague en or jaune et opales noires, le choker en diamant De Jaegher, mon rang d’émeraudes signée Rivka Nahmias et mon earcuff Yvonne Léon.

eleonor picciotto eye jewelry

  • Quelle est ta pierre préférée ?

Impossible d’en choisir une ! Donc, au pluriel, je dirai la paraiba tourmaline, la turquoise, le spinel et les opales.

the eye of jewelry pierres

  • Plutôt bijoux statement ou accumulation de pièces ?

Bijoux Statement !

eleonor picciotto eye jewelry

  • Tes icônes/inspirations mode et beauté ?

Pour les intemporelles, je dirais Thalita Getty et Liz Taylor ! Beauté et mode : Jessica Biel, Hailey Bieber, Zoe Kravitz, Rihanna et Zendaya.

  • Dans quelle catégorie de femmes D+ for care te reconnais-tu ?

La « Freedom Freak » : mêlant liberté, festivités, nonchalance.

eleonor picciotto jewelry

  • Quel est ton mantra pour rester motivée quoi qu'il arrive dans ta vie d'entrepreneure ?

Rebondir sur de nouveaux projets!

  • Et pour finir… « Less is more » ou « More the better » ?

More the better, of course !

 

Un grand merci à Eleonor Picciotto pour cette interview inspirante ! Retrouvez en ligne The Eye of Jewelry, son site internet pour des inspirations en haute joaillerie et de merveilleuses trouvailles.

he eye of jewelry