L'icône du mois : Géraldine Guyot, fondatrice de la marque D'Estrëe

Ce mois-ci, nous sommes ravis de vous présenter Géraldine Guyot, fondatrice de la maison D'Estrëe. D'Estrëe est une marque française d'accessoires haut de gamme qu'elle a fondée en 2015. Ses créations - chapeaux, sacs et bijoux - d'un minimalisme intemporel sont iconiques. Découvrez l'aventure entrepreneuriale de Géraldine Guyot dans la création de sa marque. Elle vous dévoile également sa vision de la beauté et vous partage ses coups de coeur mode ainsi que ses meilleures adresses parisiennes...

geraldine guyot destree

L'interview de Géraldine Guyot, fondatrice de d'Estrëe :

  • Peux-tu nous décrire le concept d'Estrëe ?

D’estrëe est une marque d’accessoires de mode haut-de-gamme que j’ai lancé en 2015. Des accessoires graphiques, quasi totémiques, avec une griffe bien à eux. Je pense que ma passion pour l’art contemporain oriente mes collections. Et l’on me dit souvent que cela se voit: la manière que j’ai de travailler la couleur, les lignes et la géométrie. La diagonale est devenue très rapidement un signe identitaire de la marque, on la retrouve ainsi sur les rubans de nos chapeaux « signature » et bien sûr, sur l’ouverture de nos sacs. Je voulais des sacs structurés, épurés, résolument modernes, jusque dans leur porté et leurs finitions. Avec leur manchette en aluminium, ils ne passent pas inaperçus! Une autre spécificité de la marque réside dans la valeur ajoutée de nos artisans associés, qui, en Italie, travaillent le cuir comme personne. D’autres grandes marques de luxe font appel à eux et c'est une chance, pour nous, de bénéficier de leur expertise ainsi que celles de nos modistes Parisiennes.

  • Comment t'es-tu lancée dans l'aventure de l'entrepreneuriat ?

Je me suis lancée dans l’entrepreneuriat un peu sur un coup de tête. J'ai toujours été sensible à la mode sans vraiment savoir comment l’aborder... J’ai surtout toujours été fascinée par l’efficacité implacable de l’accessoire. Votre tenue peut être simplissime, l’accessoire lui donnera toujours son cachet. J'adorais les chapeaux et j'ai commencé à créer des pièces pour moi, puis très vite pour ma famille et mes amis et finalement pour Le Bon Marché qui m'a soutenue dès ma première collection. Après ce lancement, la maroquinerie m’est apparue comme une étape logique. S’en est suivi une ligne de bijoux... Le prêt-à-porter n’est pas à l’ordre du jour, mais je reste ouverte à l’idée. Qui sait ce que nous réserve l’avenir !

  • Quelles sont tes astuces bien-être pour vivre à cent à l'heure ?

Jus de citron/gingembre au réveil. Sinon une fois par semaine, Dynamo + séance de pilates avec le meilleur coach @baptistelamaison. Je recommande aussi le « booty workout » sur youtube de @carodaur ! Et le soir, quelques gouttes d’huiles essentielles relaxantes dans un bon bain chaud.

  • 3 mots qui qualifient une Parisienne ?

Elégante, effortless, raffinée.

  • Tes adresses fétiches à Paris ?

Mori Yoshida, les puces de Saint Ouen, Le café de Flore, Aroma-Zone.

  • Tes produits beautés phares ?

Ma mère ne jure que par le savon de Marseille. J’ai donc été légèrement conditionnée depuis l’adolescence... Je confesse une non-addiction décomplexée aux produits de beauté ! J’hydrate ma peau avec de l’huile de sésame. Sinon, j’aime beaucoup les produits Avène, notamment deux que j’utilise depuis toujours : la lotion micellaire et la crème Hydrance.

  • Quelle est ta vision de la mode ?

Je suis plutôt une adepte de jolis basiques, de pièces intemporelles. Je préfère parier sur l’accessoire, qui me permet plus d’excentricités. Ils permettent à une femme d’exprimer sa personnalité, de s’affirmer, et de varier suivant son humeur.

  • Quelles sont les pièces fétiches de ton dressing ?

Mon sac Lucio. Une chemise blanche Totême, un basique que je porte avec tout. Un jean noir Khaite.

  • Et quand tu craques, tu craques pour quoi ?

Les canelés de Philippe Conticini...

  • Tes icônes mode et beauté ?

Il y a quelques filles que je prends plaisir à suivre, comme Gala Gonzalez, Blanca Miro ou encore Leandra Medine. Sans oublier une de mes meilleures amies, Maria de la Orden et son style de dingue!

  • Dans quelle catégorie de femmes D+ for care te reconnais-tu ?

La femme on the go : le geste est efficace, le stick DAY+ s'emmène partout.

  • Et pour finir… « Less is more » ou « More the better » ?

Less is more !

 

Un grand merci à Géraldine Guyot d'avoir répondu à nos questions !

Découvrez ses sublimes créations sur le site internet D'Estrëe ainsi que sur le compte Instagram de la marque.